lundi 9 février 2015

Je n'en peux plus...

Parce que la vie d'un parent bienveillant n'est pas une mince affaire, parce que parfois c'est trop dur, cela demande trop de ressources, parce qu'on en peut plus, voici un vidéo sur le burn-out maternel (et pourquoi pas paternel ?).

Comme dit le proverbe africain :
"Pour qu'un enfant grandisse, il faut tout un village"
Cela signifie qu'un enfant se nourri non seulement de la relation à ses parents, mais aussi de la relation avec tout son entourage.
Pour moi, ce proverbe a une autre signification : aujourd'hui les parents sont souvent seuls pour élever leurs enfants. Les grand-parents sont loin, les amis débordés eux aussi. Et il arrive même que dans un foyer les adultes soient en minorité. 
Il faut tout un village pour élever un enfant, mais combien pour en accompagner deux, trois, quatre voire plus ?

Cette maman résume bien ce qui nous arrive, quand, dépassés, nous sommes au bord de la rupture :

Aucun commentaire : Et si vous laissiez le premier ?

Publier un commentaire

Si vous ne savez pas quoi choisir dans la liste, sélectionnez Nom/URL en entrant uniquement le nom.